Femmes occupant un poste de direction dans le sport: Instantané

Women in Sport Leadership Snapshots cover image

Les mesures qui visent à accroître l’équité des genres parmi les postes de leadership ont le potentiel de produire des changements qui rendront notre système de sport meilleur. Les organismes de sport qui misent sur la diversité au sein de leur conseil d’administration, de leur équipe de direction et de leur personnel sont plus novateurs, inclusifs et responsables et mieux outillés pour gérer les risques, y compris en ce qui concerne la sécurité dans le sport, la viabilité financière et l’efficacité de la gouvernance.

L’Instantané 2023 Femmes et leadership dans le sport 2023 souligne et célèbre les avancées récentes en matière de diversité du leadership sportif. Il invite également les organismes de sport à continuer à intégrer l’équité des genres dans leurs pratiques et à ouvrir leurs conseils d’administration et leurs équipes de direction à la diversité au-delà du genre, de manière à ce que plus de filles, de femmes et de personnes issues de la diversité de genre soient représentées dans le système sportif et puissent bénéficier du pouvoir du sport.

L’Instantané 2023

Au cours des dernières années, grâce à des engagements pris par tous les ordres de gouvernement, à du financement ciblé et à l’esprit d’initiative des organismes de sport, l’équité des genres a continué de progresser dans les postes de leadership.

Au cours des cinq dernières années, le pourcentage de femmes siégeant au conseil d’administration dans le système national de sport a connu une hausse de 9 points (passant de 34 % en 2018 à 43 % en 2023).

43% des membres des conseils d’administration des organismes nationaux sont des femmes (hausse de 2 % par rapport à 2022)

40% des personnes qui président les conseils d’administration sont des femmes (hausse de 2 % par rapport à 2022)

Au Canada, le sport continue de devancer les autres industries, au sein desquelles les femmes ne sont titulaires que de 31 % des postes de haute direction.

Anciens instantanés

2021-2022

Il est encourageant de constater que l’Instantané du moment 2021-2022 sur les organismes de sport financés à l’échelle nationale au Canada montre que l’attention du public et les fonds consacrés par Sport Canada sont à l’origine de changements dans le système de sport national. Par rapport à 2019, suite à l’annonce de l’engagement des gouvernements, le nombre de femmes siégeant à des conseils d’administration a augmenté de 5 points.

2020-2021

Au cours d’une année où la COVID-19 a malheureusement déclenché une « récession des femmes » qui a menacé de faire reculer les progrès économiques des femmes, il est encourageant de voir que les principaux rôles de direction dans le sport occupés par des femmes sont restés stables par rapport à l’année précédente ou ont légèrement augmenté. Cependant, bien que les progrès soient encourageants, au rythme actuel, le sport national n’atteindra pas la parité des genres dans les conseils d’administration avant 2037, soit 12 ans après l’objectif fixé par le gouvernement du Canada de 2024. Une action intentionnelle et soutenue est nécessaire.

2019-2020

Le présent rapport résume la composition des organes de décision des organismes nationaux de sport (ONS), des organismes de services multisports (OSM) et, pour la première fois cette année, des Instituts canadiens du sport (ICS).  La bonne nouvelle est que le domaine sportif au Canada fait de plus en plus place à la participation des femmes. Il reste cependant encore beaucoup de travail à faire. Entamons le dialogue et favorisons l’action.

2018-2019

L’instantané de 2018-2019 manifeste une tendance prometteuse, à savoir une augmentation de 2 p. 100 du nombre de femmes membres de conseils d’administration par rapport à 2018. En janvier 2019, les organismes de sport ont communiqué une intention phénoménale à s’engager formellement à réaliser l’égalité des genres dans leurs documents de gouvernance.  Cependant, 47 p. 100 ont indiqué avoir documenté un engagement existant du conseil d’administration et 17 p. 100 seulement ont fait état d’un engagement semblable chez les membres de la haute direction.

2017-2018

Notre tout premier instantané a démontré que, malgré les progrès accomplis, les femmes sont encore sous-représentées chez les gestionnaires du sport. En janvier 2018, 45 p. 100 des organismes de sport comptaient moins de 30 p. 100 de femmes au sein de leur conseil d’administration. Ce seuil de 30 p. 100 représente la masse critique assurant que différentes voix sont bien entendues.

Ce projet est financé en partie par le gouvernement du Canada.