Engager les filles dans le sport et l’activité physique

Le besoin :

Des études ont montré à plusieurs reprises que les filles et les femmes abandonnent le sport à un taux beaucoup plus élevé que les garçons. À l’adolescence, une fille sur trois abandonne le sport, contre seulement un garçon sur dix.  Au-delà de l’adolescence, les femmes de 19 à 31 ans font du sport deux fois moins souvent que les hommes.

La solution :

Dans cet atelier conçu pour les entraîneurs, les responsables des loisirs, les enseignants et les administrateurs du sport, les participants exploreront :

  • les facteurs essentiels pour soutenir les filles et les jeunes femmes en tant qu’athlètes et leaders, notamment les environnements d’entraînement, la prévention des blessures et les modèles de rôle;
  • comment concevoir de manière holistique des programmes répondant aux besoins psychosociaux des filles afin d’augmenter leur participation et leur rétention dans le sport et l’activité physique;
  • des recommandations pratiques pour appliquer les apprentissages dans différents environnements.

L’impact :

Cet atelier aidera les dirigeants de sport à créer des solutions durables pour maintenir les filles et les femmes dans le sport et l’activité physique.

Dans un sondage récent mené auprès des participants au programme :

  • 94 % des répondants ont déclaré avoir acquis des compétences spécifiques sur la façon de concevoir des programmes pour les filles afin de les retenir dans le sport et l’activité physique;
  • 97 % des répondants ont déclaré que le contenu de l’atelier était pratique pour leur cadre d’activité physique;
  • 98 % des répondants ont déclaré être confiants pour mettre en œuvre les nouvelles idées tirées de l’atelier

« Il était frappant d’apprendre que 90 % des femmes PDG faisaient du sport dans leur enfance. La partie la plus précieuse [de l’atelier] a été le rappel des préjugés que j’avais ancrés depuis l’enfance et la remise en question de mes propres schémas de pensée afin de pouvoir donner du pouvoir à la prochaine génération »

Participant(e) au programme

« J’ai trouvé vraiment intéressant que, pour les filles, la considération la plus importante est de se sentir socialement acceptées, alors que pour les garçons, c’est une question d’effort. En tant que mère de deux garçons, cela m’a aidée à leur répéter à quel point il est important pour eux de faire en sorte que les filles se sentent bienvenues et confiantes en classe de gymnastique et dans les sports mixtes qu’ils pratiquent – hockey et baseball.»

Participant(e) au programme