Inspirons l’inclusion à l’occasion de la Journée internationale des femmes

8 mars 2024 – À l’occasion de la Journée internationale des femmes, nous rendons hommage aux femmes qui bâtissent un sport plus sûr et de meilleure qualité au Canada. Du terrain de jeu jusqu’au monde professionnel, ces leaders inspirent l’inclusion et produisent des changements qui rendent le système de sport meilleur.  

 Continuez à lire pour en apprendre plus au sujet de ces femmes audacieuses qui déploient des efforts quotidiens pour bâtir un sport plus équitable pour les filles et les femmes.   

 Vous êtes prêt à agir pour souligner la Journée internationale des femmes? Chacune des femmes dont nous vous présentons le portrait ci-dessous souhaite vous transmettre un appel à l’action qui vous encouragera à inspirer l’inclusion dans le sport.   

 Vous aimeriez amorcer votre cheminement vers l’équité des genres? Commencez par jeter un coup d’œil sur les ressources élaborées par Femmes et sport au Canada.   


Chrissy Benz (elle/elle)

Fondatrice et consultante, Humanity in High Performance Consulting Co.  

Chrissy Benz (elle/elle) est une championne de l’équité et de l’inclusion dans le sport communautaire.

Ayant œuvré à tous les niveaux du sport, des programmes communautaires offerts en C.-B. jusqu’à des événements internationaux comme les Jeux olympiques et paralympiques, Chrissy estime qu’il est essentiel que tous les membres de la collectivité, et tout particulièrement les filles, les femmes et les immigrants, puissent profiter des avantages déterminants que le sport et les loisirs peuvent leur procurer.

Après être devenue la première femme à occuper le poste de directrice des sports de la North, Central America and Caribbean Volleyball Confederation (NORCECA) en République dominicaine, Chrissy a réintégré le système sportif canadien en mettant sa compréhension approfondie de l’intersectionnalité et de l’équité au service de Femmes et sport au Canada en tant que consultante. À ce titre, elle a travaillé avec Volleyball Canada, Basketball British Columbia et de nombreux autres organismes de sport à l’échelle du pays.   

Question : De quelle façon votre travail contribue-t-il à rendre le sport meilleur pour les filles et les femmes? Comment y intégrez-vous l’inclusion?  

En tant que consultante, j’offre du soutien aux organismes de sport afin qu’ils intègrent des stratégies d’équité des genres dans leurs activités, leurs programmes et leurs communications. Je les encourage à remettre leurs croyances en question, à s’interroger avec ouverture à propos des personnes ou des éléments qui sont absents des processus de conception et de prise de décisions et à passer de la parole aux actes en matière d’équité. Je suis persuadée que si tout le monde agissait en faisant preuve de la plus profonde empathie, le sport incarnerait tout son potentiel et serait une source de guérison et d’inspiration.  

Question : Quelle est votre vision pour les filles et les femmes dans le sport?    

Ma vision pour les filles et les femmes dans le sport est qu’elles aient accès à un large éventail de programmes de sport sûrs et accueillants au sein de leur collectivité. Que les filles et les femmes puissent participer à une grande variété de programmes conçus en fonction de leurs besoins et de leurs intérêts. Que les filles et les femmes, quelles que soient leur identité et leurs capacités, ressentent un profond sentiment d’appartenance, goûtent à la liberté d’être authentiquement elles-mêmes et aient la possibilité de jouer sans restriction. Je rêve d’un système sportif qui va au-delà de la simple inclusion. Je rêve d’espaces et de lieux qui tiennent compte des traumatismes et qui sont spécialement créés par et pour des filles et des femmes dont les expériences vécues varient.  

Question : En cette Journée internationale des femmes, quels appels à l’action aimeriez-vous adresser au secteur du sport?  

  • Interagissez avec moi : www.humanityinhighperformance.com.   
  • Soutenez le développement des entraîneures de volleyball. Le Fonds de la famille Wong a été établi par mon extraordinaire mentor et commanditaire Hugh Wong, de Kelowna (C.-B.), qui m’a invitée dans le monde du volleyball et qui a changé le cours de ma vie en m’encourageant à saisir des occasions professionnelles dans l’administration du sport, des programmes communautaires jusqu’au volleyball international.  
  • Faites un don à la Fondation Bon départ de Canadian Tire. Cette organisation offre des subventions communautaires à de remarquables programmes qui éliminent les obstacles à la participation à un sport inclusif et sûr.  

Maura Martina (elle/elle)

Fondatrice de, Salawey Engagements

Maura Martina (she/her/elle), fondatrice de Salawey Engagements, est une femme Afro-Mi’kmaw originaire de Stephenville (Terre-Neuve-et- Labrador). Maura est une athlète d’élite à la retraite qui a pratiqué la lutte au niveau national pendant 13 ans, et également au niveau universitaire durant ses études.

Tandis qu’elle vivait et étudiait sur le territoire du Traité no 1, elle a amorcé sa carrière de facilitatrice au sein de l’organisation de sport autochtone du Manitoba et œuvré auprès de jeunes Autochtones dans différentes régions de la province.   

Maura a créé la course annuelle « Run for Indigenous Women and Girls », qui célèbre son quatrième anniversaire cette année. De retour depuis peu dans sa ville natale de Kjipuktuk Mi’kmawki (également connue sous le nom de Halifax, en Nouvelle-Écosse), Maura prévoit présenter la course à l’échelle de la côte Atlantique du Canada.  

Question : De quelle façon votre travail contribue-t-il à rendre le sport meilleur pour les filles et les femmes? Comment y intégrez-vous l’inclusion?  

En m’appuyant sur mon expérience vécue, sur mon bagage d’entraîneure et sur le mentorat, je m’efforce de défendre les intérêts des filles et des femmes dans le sport. Mon travail permet de continuer à créer des espaces sûrs pour les filles et les femmes dans le sport, à apprécier leurs différences à leur juste valeur et à utiliser ces différences afin que nous puissions nous appuyer les unes sur les autres pour nous réaliser grâce au sport. Je crois que le sport est pour tout le monde et, par conséquent, que tout le monde devrait y avoir accès.  

Question : Quelle est votre vision pour les filles et les femmes dans le sport?    

Ma vision pour les filles et les femmes est qu’elles soient confiantes et convaincues que le sport est un espace au sein duquel elles ont leur place. Que le sport est un espace où elles sont représentées dans tous les domaines. Nous méritons d’être vues, et nous méritons d’être reconnues.  


Nakissa (Keesa) Koomalsingh (elle/elle)

Fondatrice et directrice générale de HOOPQUEENS

Nakissa Koomalsingh, également connue sous le nom de Keesa K, est la fondatrice de HOOPQUEENS, un organisme sans but lucratif qui a lancé la première ligue de basketball féminin qui rémunère ses joueuses. Elle s’est donné pour mission de mettre les talents canadiens en valeur et d’ouvrir un nouvel horizon pour les femmes dans le sport au Canada.  

Question : De quelle façon votre travail contribue-t-il à rendre le sport meilleur pour les filles et les femmes? Comment y intégrez-vous l’inclusion?  

La mission de HoopQueens consiste à redessiner le paysage du sport féminin. Pour nous, l’inclusion est plus qu’une case à cocher. L’inclusion est au cœur de qui nous sommes et fait partie de tout ce que nous faisons. Nous créons des expériences sportives de meilleure qualité pour les filles et les femmes en bâtissant des espaces sûrs et inclusifs qui leur permettent de croître et de s’adonner à la compétition.  Notre écosystème aide les filles à prendre le contrôle de leur destinée. Qu’il s’agisse de la diversité qui règne parmi nos athlètes, notre personnel entraîneur ou nos employés, de l’énergie qui anime nos partisans ou de nos partenariats stratégiques, notre message est clair : les filles et les femmes ont leur place dans le sport, et elles méritent que leurs talents soient encouragés et mis en valeur.  

Question : Quelle est votre vision pour les filles et les femmes dans le sport?    

Ma vision est celle d’un avenir où les filles et les femmes peuvent continuer à évoluer dans le sport qu’elles aiment, non seulement en tant que participantes, mais aussi à titre de leaders, d’influenceuses et d’agentes de changement. J’aimerais que les jeunes filles et les femmes puissent saisir des occasions auxquelles je n’ai pas eu accès, que les stéréotypes volent en éclats et que chaque fille sente qu’elle a le pouvoir de réaliser ses rêves dans le sport. Nous devons réécrire le scénario afin de s’assurer que chaque jeune athlète puisse briller dans le rôle qu’elle a choisi de jouer dans le sport.  


Leaders de l’AFC Toronto  

Helena Ruken (elle/elle)

Directrice générale

Grâce à sa riche expérience de leadership acquise en siégeant à plusieurs conseils d’administration de la collectivité torontoise du soccer, Helena a noué des relations solides avec le réseau du soccer communautaire en Ontario et approfondi son aptitude à établir des partenariats avec la collectivité et à résoudre des problèmes.

Passionnée par l’équité, la diversité et l’inclusion, elle fait la promotion du sport comme outil de développement de la confiance et du leadership chez les filles et les jeunes femmes. Helena est déterminée à aiguiller l’AFC Toronto City vers la réussite en misant sur une culture d’équité et de respect. La passion que ses quatre enfants manifestent à l’endroit du sport l’a incitée à œuvrer comme bénévole et leader au sein de sa collectivité. Elle a constaté à quel point le sport jouait un rôle de premier plan dans leur bien-être, notamment parce qu’il leur permet de renforcer leur confiance en soi, leur enseigne à avoir de grands rêves et leur inculque qu’ils ont le potentiel de réaliser de grandes choses.  

Question : De quelle façon votre travail contribue-t-il à rendre le sport meilleur pour les filles et les femmes? Comment y intégrez-vous l’inclusion?  

En lançant le club AFC Toronto City au sein de la nouvelle ligue Project 8, nous créons des possibilités pour les femmes qui souhaitent évoluer dans le soccer professionnel à Toronto. Cette initiative permet non seulement aux athlètes féminines de pratiquer le soccer de compétition au plus haut niveau, elle représente aussi un mouvement qui contribue à rehausser le profil du sport féminin. Nous visons plus haut que le terrain : nous voulons inspirer, favoriser une prise de pouvoir et imprimer une marque durable sur le paysage sportif.  

Question : Quelle est votre vision pour les filles et les femmes dans le sport?    

 J’aimerais que toutes les filles et les femmes soient convaincues que les espaces et les possibilités qui s’offrent aux garçons leur sont également accessibles, et que cette vision devienne une réalité. Pour que cela se concrétise, les filles doivent avoir des modèles qui leur ressemblent dans toutes les sphères du sport, que ce soit en tant que joueuses, entraîneures, arbitres, dirigeantes du sport ou propriétaires d’équipes.  

Brenda Ha (she/her)

Directrice de l’exploitation

Brenda met son vaste savoir professionnel au service de l’AFC Toronto City, pouvant compter sur son expérience en matière de stratégie, de gestion de comptes et de TI.

Bénévole de longue date qui a occupé différents postes de leadership au sein de sa collectivité, Brenda est déterminée à promouvoir l’équité des genres, l’inclusion et la diversité aux plus hauts niveaux du sport afin que les athlètes féminines puissent atteindre des sommets de performance et réaliser leurs rêves dans le sport. Brenda montre l’exemple, permettant aux filles et aux femmes qui sont des personnes autochtones, noires ou de couleur (PANDC) qui lui ressemblent de réaliser qu’elles peuvent, elles aussi, se fixer des objectifs ambitieux et participer à un événement aussi significatif que le lancement d’une ligue professionnelle de soccer féminin.  

Question : De quelle façon votre travail contribue-t-il à rendre le sport meilleur pour les filles et les femmes? Comment y intégrez-vous l’inclusion?  

Notre travail sera axé sur l’inclusion de manière à nous assurer que la ligue soit diversifiée, accessible et accueillante. Qu’il s’agisse des placiers dans le stade, des joueuses sur le terrain ou des membres du conseil d’administration du club, notre équipe sera le reflet des cultures, des genres et des visages qui composent notre magnifique ville multiculturelle. De plus, en mobilisant les membres de notre collectivité, nous ferons la promotion de divers programmes qui offriront de nouvelles possibilités de jeu à des enfants issus de tous les milieux. Notre ligue proposera des avantages économiques aux femmes qui s’illustrent comme athlètes, entraîneures, administratrices, arbitres ou professionnelles du sport, leur permettant ainsi de faire croître leur carrière. Nous allons bâtir un environnement sportif durable et florissant pour les femmes au Canada.  

Question : Quelle est votre vision pour les filles et les femmes dans le sport?    

 Nous créons un avenir dans lequel les filles et les femmes qui souhaitent évoluer et exceller dans le sport professionnel au Canada bénéficieront d’un soutien indéfectible et d’une vaste gamme de possibilités. Nous mettons cette ligue sur pied afin de créer un environnement inclusif, dynamisant et centré sur la collectivité qui permettra non seulement aux athlètes féminines de montrer leurs talents, leurs aptitudes et leur détermination au niveau professionnel, mais qui favorisera également l’établissement d’une culture au sein de laquelle chaque joueuse – peu importe son genre, sa race ou sa condition socioéconomique – se sentira la bienvenue et sera encouragée à participer, à diriger et à réussir dans le monde du sport. Notre vision consiste À LA FOIS à élever la position des femmes dans le sport ET à contribuer à la conversation à propos de l’équité des genres, de l’inclusion et de la justice de manière à créer un legs pour les femmes dans le sport.  

Jill Burgin (elle/elle)

Directrice principale de la commercialisation

Spécialiste des stratégies de marque depuis plus de 15 ans, Jill a toutes les aptitudes requises pour élaborer des stratégies de marketing qui produiront une forte impression et qui propulseront le soccer professionnel féminin sur le devant de la scène sportive à Toronto.

Ayant observé et géré une équipe de soccer communautaires pour filles de l’Ontario Player Development League pendant des années, Jill est bien au fait du pouvoir transformateur du sport, qui contribue à renforcer la confiance, le leadership et la ténacité des jeunes femmes. Jill est déterminée à faire vivre cette expérience à d’autres filles et femmes de la région du Grand Toronto (RGT). Elle relève ce défi pour ses trois filles. En participant à la fondation de l’AFC Toronto City, elle exerce une influence directe sur l’environnement sportif de la RGT et elle offre aux filles et aux jeunes femmes une possibilité de briller au soccer.  

Question : De quelle façon votre travail contribue-t-il à rendre le sport meilleur pour les filles et les femmes? Comment y intégrez-vous l’inclusion?  

 L’AFC Toronto City est une équipe professionnelle de soccer féminin qui verra bientôt le jour à Toronto. Il s’agit d’une première dans la RGT. Nous écrivons littéralement une page d’histoire en investissant dans le sport professionnel féminin. Nous ne faisons pas que jouer au soccer, nous pavons la voie aux filles et aux femmes afin qu’elles puissent réaliser leur plein potentiel grâce au soccer. En tant que directrice principale de la commercialisation de l’AFC Toronto, mon travail consiste à rendre l’histoire de nos joueuses vivante pour les amateurs. Nous voulons que toutes les filles et les jeunes femmes qui jouent présentement au soccer dans la RGT ou qui espèrent le faire qu’il est possible de gagner sa vie en pratiquant ce sport. La présence du sport professionnel féminin à Toronto ouvrira des portes aux filles et femmes dans un marché traditionnellement dominé par les hommes, qu’elles aspirent à devenir joueuses, entraîneures, soigneuses ou journalistes sportives.  

Question : Quelle est votre vision pour les filles et les femmes dans le sport?    

 Ma vision pour les filles et les femmes dans le sport consiste à bâtir un monde dans lequel il ne sera pas « extraordinaire », « remarquable » ou « exceptionnel » qu’une femme puisse gagner sa vie en tant qu’athlète ou professionnelle dans le sport. Je veux que mes trois filles aient accès aux mêmes possibilités que les hommes dans les affaires, la vie et le sport. Je veux qu’elles puissent choisir le chemin qu’elles veulent emprunter aussi librement que les hommes. Bien que les femmes aient accompli d’énormes progrès dans le domaine de l’éducation et des affaires, le monde du sport leur est en quelque sorte fermé car la majorité de l’argent, de la visibilité et de l’attention médiatique est toujours dirigée vers le sport professionnel masculin. J’imagine un monde dans lequel il est tout aussi normal qu’une athlète féminine talentueuse poursuive une carrière sportive qu’une profession dans les affaires.  

Question : En cette Journée internationale des femmes, quels appels à l’action aimeriez-vous adresser au secteur du sport?  

Je salue tous les amateurs de sport féminin! Tandis que nous bâtissons l’AFC Toronto, qui évoluera au sein de la nouvelle ligue professionnelle canadienne de soccer féminin, je tiens à vous rappeler que vous avez tous un rôle à jouer. Je sais que vous attendez notre premier match avec impatience! Nous aussi! Il reste beaucoup à faire, et nous recherchons activement des commanditaires et des investisseurs. Joignez-vous à nous pour faire partie de l’équipe qui va changer le jeu!  


Jamillah Jean (elle/elle)

Fondatrice de Hike MTL

Fondatrice de Son expertise en matière de justice sociale alimente sa passion pour la défense des droits, en particulier pour la promotion de l’inclusion, de la diversité et de l’accès équitable à la nature. Reconnaissant le besoin de représentation en plein air, Jamillah a fondé Hike MTL comme un exutoire thérapeutique et un espace d’appartenance.

En tant que femme noire et mère, elle comprend l’importance de reconquérir l’espace en plein air. Hike MTL, une entreprise sociale, se consacre à offrir des aventures de plein air de haute qualité, sécuritaires et inclusives, en accordant la priorité à la représentation des communautés noires, racialisées et marginalisées. 

Question : De quelle façon votre travail contribue-t-il à rendre le sport meilleur pour les filles et les femmes? Comment y intégrez-vous l’inclusion?  

Notre travail à Hike MTL crée de meilleures occasions sportives pour les femmes et les filles en offrant des expériences de plein air personnalisées dirigées par des guides féminines. Nous donnons la priorité à la globalité en favorisant un environnement solidaire et en nous engageant activement auprès des femmes et des filles de notre communauté. Grâce à une programmation sur mesure et à un leadership féminin, nous donnons aux femmes et aux filles les moyens d’explorer la nature en toute confiance et avec un sentiment d’appartenance. 

Question : Quelle est votre vision pour les filles et les femmes dans le sport?    

Notre vision des filles et des femmes dans le sport est celle de l’autonomisation, de l’inclusion et de l’opportunité. Nous nous efforçons d’amplifier la voix des femmes de couleur dans le monde du plein air en augmentant les rôles de leadership par la certification d’un plus grand nombre d’instructrices dans les activités de plein air. Nous envisageons un avenir où les femmes de couleur sont célébrées pour leurs réalisations et leurs contributions aux sports de plein air, où elles ont un accès égal aux espaces de plein air et où elles se sentent habilitées à poursuivre leurs passions dans la nature sans barrières ni limitations. 


Vous connaissez une personne qui inspire l’inclusion dans le sport? Partagez son histoire sur les médias sociaux et identifiez-nous @womenandsportca.  

Bonne Journée internationale des femmes 2024!